Comments Box SVG iconsUsed for the like, share, comment, and reaction icons

Voici un témoignage de ce que Dieu accomplit au-delà de nos pensées humaines. À Lui soit la gloire !

"Je suis née dans une famille musulmane iranienne très très religieuse. J'aimais beaucoup mon père. Pour lui faire plaisir, j'ai fait tout le parcours religieux dans l’Islam.
Le Dieu que je connaissais, c’était un Dieu auprès duquel j'ai toujours dû mendier et mendier à nouveau. Pour qu'il soit mon gardien, qu’il ne m'emmène pas en enfer et ne me jette pas au feu, je devais toujours lui parler par la langue arabe au lieu de ma langue maternelle, le farci. Une nuit, mes parents sont décédés tous les 2 suite à un accident. Toutes mes croyances étaient détruites, où est Dieu, pourquoi n'as-tu pas entendu nos supplications ?
J'étais déprimée et un grand vide s'est installé dans mon cœur, c'était la place de mon père qui n'était plus. J'avais eu une belle vie mais je me retrouvais avec ce trou vide et il me tourmentait. J'étais sèche comme un rocher, ne pouvant pas pleurer.
Après avoir été en contact avec des chrétiens, mon mari m’a dit que je pouvais trouver en paix avec eux. Les mots qu’il me disait m'ont présenté peu à peu un Dieu très gentil. Mais du fait qu'il était devenu chrétien, nous avons du fuir le pays, ce fut un grand choc. J'ai pensé que le Dieu de l'amour ne m'aimait pas et il me dérangeait.
En France, nous sommes allés à l’église du Colombier, même si je ne comprenais pas ce qu'ils disaient, c'était si calme et je sentais Dieu si présent pour moi que je voulais y rester.
Un homme que je ne connaissais pas m'a dit : Je vois un filet blanc sous tes pieds, c'est-à-dire que le chemin dans lequel tu es entrée est lumineux et blanc. Il m'a encouragé : Parle à Dieu comme à un ami, comme à un père...
Il a mis sa main sur mon épaule et il a prié pour moi. J'ai ressenti beaucoup de chaleur.
C’est le premier jour, où Dieu s'est montré à moi. La présence de Dieu dans mon cœur était glorieuse.
J'ai commencé à parler à mon Dieu à chaque instant. Paix Paix Paix, je pouvais à nouveau pleurer...
Le dernier jour que nous avons passé dans cette ville et cette église, ont m'a donné un bouquet de fleurs blanches, personne ne savait que j'aime beaucoup les fleurs blanches. Ils nous donné cette parole : "je te connais et je suis avec toi".
Dieu vivant, Père céleste, je suis avec toi et je crois en toi de tout mon cœur et de toute mon âme.
Maintenant j'ai une vraie famille, ici, qui nous aime de tout leur être.
J'ai le salut et la bénédiction de ma vie au nom de Jésus-Christ.
Merci mon Dieu. Je crois en toi, Père, Fils et Saint-Esprit."

Excellent dimanche à tous !
... Lire la suiteFermer

il y a 5 jours

Voici un témoignage de ce que Dieu accomplit au-delà de nos pensées humaines. À Lui soit la gloire !

Je suis née dans une famille musulmane iranienne très très religieuse. Jaimais beaucoup mon père. Pour lui faire plaisir, jai fait tout le parcours religieux dans l’Islam.
Le Dieu que je connaissais, c’était un Dieu auprès duquel jai toujours dû mendier et mendier à nouveau. Pour quil soit mon gardien, qu’il ne memmène pas en enfer et ne me jette pas au feu, je devais toujours lui parler par la  langue arabe au lieu de ma langue maternelle, le farci. Une nuit, mes parents sont décédés tous les 2 suite à un accident. Toutes mes croyances étaient détruites, où est Dieu, pourquoi nas-tu pas entendu nos supplications ?
Jétais déprimée et un grand vide sest installé dans mon cœur, cétait la place de mon père qui nétait plus. Javais eu une belle vie mais je me retrouvais avec ce trou vide et il me tourmentait. Jétais sèche comme un rocher, ne pouvant pas pleurer.
Après avoir été en contact avec des chrétiens, mon mari m’a dit que je pouvais trouver en paix avec eux. Les mots qu’il me disait mont présenté peu à peu un Dieu très gentil. Mais du fait quil était devenu chrétien, nous avons du fuir le pays, ce fut un grand choc. Jai pensé que le Dieu de lamour ne maimait pas et il me dérangeait.
En France, nous sommes allés à l’église du Colombier, même si je ne comprenais pas ce quils disaient, cétait si calme et je sentais Dieu si présent pour moi que je voulais y rester.
Un homme que je ne connaissais pas ma dit : Je vois un filet blanc sous tes pieds, cest-à-dire que le chemin dans lequel tu es entrée est lumineux et blanc. Il ma encouragé : Parle à Dieu comme à un ami, comme à un père...
Il a mis sa main sur mon épaule et il a prié pour moi. Jai ressenti beaucoup de chaleur.
C’est le premier jour, où Dieu sest montré à moi. La présence de Dieu dans mon cœur était glorieuse.
Jai commencé à parler à mon Dieu à chaque instant. Paix Paix Paix, je pouvais à nouveau pleurer...
Le dernier jour que nous avons passé dans cette ville et cette église, ont ma donné un bouquet de fleurs blanches, personne ne savait que jaime beaucoup les fleurs blanches. Ils nous donné cette parole : je te connais et je suis avec toi. 
Dieu vivant, Père céleste, je suis avec toi et je crois en toi de tout mon cœur et de toute mon âme.
Maintenant jai une vraie famille, ici, qui nous aime de tout leur être.
Jai le salut et la bénédiction de ma vie au nom de Jésus-Christ.
Merci mon Dieu. Je crois en toi, Père, Fils et Saint-Esprit.

Excellent dimanche à tous !
Nous contacter

Une question ? Nous sommes là pour vous répondre.

Code illisible ? En changer. captcha txt